Les éléments à vérifier lors de la dernière visite d’un appartement à acquérir à Carpentras

Partager sur :
Les éléments à vérifier lors de la dernière visite d’un appartement à acquérir à Carpentras

Dans un projet aussi onéreux qu’un achat immobilier à Carpentras, mieux vaut être certain d’acheter le bon bien pour ne pas être déçu, une fois l’acte définitif de vente signé. Pour ce faire, effectuer une dernière visite des lieux la veille ou le jour de la signature est vivement conseillé. Son objectif est de vous assurer que l’appartement que vous vous apprêtez à acquérir correspond parfaitement à celui décrit dans le compromis de vente. 

1.Vérifiez que l’appartement n’est pas occupé par un tiers
A quelques heures de la signature de l’acte authentique de vente, le bien devra déjà être débarrassé de tout son mobilier, des équipements qui n’ont pas été spécifiés dans le compromis de vente et ce, de la cave aux combles. La présence d’un quelconque objet personnel sur les lieux à ce stade de la transaction peut signifier qu’il est encore occupé par un tiers, ce qui est interdit par la loi.

2.Faites l’inventaire de tous les objets et équipements compris dans la vente
Le compromis de vente doit spécifier tous les éléments qui seront fournis avec l’appartement à la signature de l’acte définitif. La dernière visite vous servira à en faire l’inventaire tout en restant attentif sur l’état de chacun d’eux et leur présence sur les lieux, conformément à ce qui a été établi dans le compromis de vente. 

3.Vérifiez l’état du bien
Il peut se passer trois mois entre la signature du compromis de vente et celle de l’acte définitif. Entre-temps, des dommages peuvent avoir été causés dans l’appartement, dégâts qui n’y étaient pas présents lors de la première signature. Si tel est le cas, vous serez autorisé à déduire du prix de vente du bien le montant des travaux de réparation.

4.Jetez un œil sur les compteurs
Il sera question de relever les données émises par les différents compteurs de l’appartement (électricité, eau, gaz) et à les fournir au notaire pour que celui-ci puisse résilier les contrats de l’ancien propriétaire et ouvrir ceux qui vous incomberont désormais.